Les Chercheurs de la Chaire Infra-S Analyse le Projet Northvolt: Un Investissement Controversé Sous le Feu des Débats

Trois éminents chercheurs de la Chaire de recherche Infra-S, Nathalie Drouin, Maude Brunet et Sofiane Baba, ont récemment partagé leurs opinions dans un article publié dans “The Conversation”, une source indépendante d’informations et de points de vue de la communauté universitaire et de recherche, destinée directement au public.

Dans cet article, les chercheurs se penchent sur un projet controversé qui a récemment fait couler beaucoup d’encre au Québec. Le projet en question, Northvolt, annoncé en septembre 2023, vise à ériger une immense usine de batteries sur la Rive-Sud de Montréal. Avec un investissement estimé à sept milliards de dollars, dont 40 % proviennent du financement conjoint des gouvernements fédéral et provincial, cette initiative pourrait représenter le plus grand investissement privé de l’histoire du Québec. Elle promet également la création de trois mille emplois, ainsi qu’une empreinte industrielle équivalente à 75 terrains de football.

Pour en savoir plus sur leurs perspectives et approfondir votre compréhension de cette problématique complexe, nous vous recommandons vivement la lecture de leur article, disponible gratuitement sur “The Conversation” via le lien suivant : Projet Northvolt : Peut-on réussir un mégaprojet sans acceptabilité sociale?

Maude Brunet Professeure agrégée, Gestion de projets, HEC Montréal

    Nathalie Drouin Titulaire de la Chaire INFRA-S sur la valorisation sociale des infrastructures et Professeure titulaire à la maîtrise en gestion de projet à l’ESG UQAM, Université du Québec à Montréal (UQAM)

      Sofiane Baba Professeur agrégé de management stratégique, Université de Sherbrooke